Nicolas Croce

J'apprends La Photographie

Sans doute la meilleure façon d'apprendre la photo :
Simple, Clair et sans langage technique.

Par Nicolas Croce : photographe et auteur du best-seller
J’apprends la photographie, l'Essentiel De La Photo et de nombreux autres livres.

Découvrez mon nouveau livre : L'art de l'éditing En savoir plus

Quelques conseils pour réussir vos photos de Noël

Noël approche et pendant les fêtes vous serez très probablement confronté à un problème : le manque de lumière.

En intérieur, même si l’éclairage est allumé, il y a moins de lumière qu’en extérieur. Et si vous aimez l’ambiance de Noël, que vous comptez sur des bougies et quelques guirlandes pour illuminer la table du réveillon, le problème sera encore plus compliqué à gérer.

Pour rappel, lorsqu’il y a peu de lumière votre appareil doit faire en sorte de capter assez de lumière pour créer une photo correctement exposée. Pour y arriver, sa meilleure arme est l’augmentation du temps de pose : il augmente le temps pendant lequel il enregistre la lumière.

Moins il y a de lumière et plus ce temps de pose aura tendance à s’allonger.

Et c’est ce qui risque de vous causer pas mal de soucis. Car pendant que votre appareil enregistre la lumière, tout ce qui bouge devant lui est retranscrit sous forme de flou sur la photo que vous obtiendrez.

Vous avez du mal à régler votre appareil photo ?

Simple, sans langage technique et accessible aux débutants, mon nouveau livre l'Essentiel De La Photo vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Il a déjà aidé plus de 7 000 photographes à progresser. C'est le compagnon idéal pour apprendre la photo.

Découvrez-le ici   Mes autres livres

Si c’est vous qui bougez (parfois le tremblement de votre main suffit) l’ensemble de votre photo sera floue. Et si c’est le sujet que vous photographiez qui bouge (un enfant qui joue par exemple) c’est lui qui paraitra flou sur votre photo.

Pour limiter les problèmes, pour améliorer les photos que vous prendrez pendant les fêtes, voici quelques conseils à garder en tête :

Si vous débutez, que vous ne savez pas régler votre appareil, ou que vous devez utiliser votre smartphone :

  • Moins il y a de lumières, plus vous risquez d’obtenir du flou. Quand il fait sombre, vous devez donc être particulièrement attentif à la façon dont vous prenez vos photos, ainsi qu’aux sujets que vous photographiez. Et n’hésitez pas à mitrailler : si vous prenez 10 photos d’un même sujet, vous avez plus de chances d’en obtenir au moins une de nette.
  • Pour éviter le flou de bougé (flou engendré par le mouvement de votre appareil pendant la prise de vue et qui résulte en une photo complètement floue) faites en sorte de stabiliser votre appareil photo. Moins il y a de lumière, plus vous devez y faire attention. Soyez très doux lorsque vous déclenchez, tenez votre appareil correctement, appuyez vos bras sur une table ou, encore mieux, posez votre appareil sur une surface plane et utilisez le retardateur pour déclencher — si c’est possible, vous pouvez aussi utiliser un trépied et une télécommande.
  • Si vous voulez photographier des sujets qui bougent — des enfants qui jouent par exemple — faites en sorte qu’il y ait le plus de lumière possible au moment où vous prenez vos photos. Allumez toutes les lumières de la pièce pendant quelques minutes, mitraillez-les de photos, puis revenez à une ambiance plus tamisée pour le reste de la soirée. Si c’est en journée, demandez-leur de jouer près d’une fenêtre. L’idéal est une baie vitrée orientée au nord. Elle illuminera vos sujets d’une lumière douce et diffuse, parfaite pour de jolis portraits.

Si vous avez un appareil que vous pouvez — et savez à peu près — régler

Si vous savez régler votre appareil photo, les conseils précédents s’appliquent également à vous, mais en voici quelques uns supplémentaires :

  • Pour minimiser les risques de flou de bougé, vous pouvez augmenter la sensibilité ISO de votre appareil. Oui, cela provoquera du bruit sur vos photos, mais rappelez-vous qu’il vaut mieux une photo avec du bruit qu’une photo complètement floue. La première sera exploitable, la seconde non.
  • Si vous avez plusieurs objectifs, choisissez celui qui a la plus grande ouverture. A ce jeu là, les focales fixes sont généralement meilleures que les zooms.
  • Gardez à l’esprit le principe suivant : lorsque vous tenez votre appareil en main, vous pouvez utiliser un temps de pose de 1 sur la longueur focale que vous utilisez sans trop risquer d’obtenir de flou de bougé. Avec un objectif de 50mm, vous pouvez donc utiliser un temps de pose de 1/50ème de seconde. Avec un 80mm, ce sera 1/80 secondes. Si vous utilisez un zoom, c’est la focale sur laquelle iil est réglé au moment de déclencher qui compte (avec un zoom 24-70mm utilisé à 50mm, la règle vous dit d’utiliser un temps de pose de 1/50ème de seconde ou plus court. On se fiche des extrêmes 24 et 70). Si vous débutez ou tremblez beaucoup, choisissez un temps de pose un peu plus court que ce que dit cette règle, pour limiter encore les risques. Et si votre appareil est équipé d’un bon stabilisateur, vous pouvez tenter un temps de pose un peu plus long.
  • Si vous photographiez des enfants qui jouent ou des personnes qui marchent dans la rue par exemple, basculez en mode priorité vitesse et choisissez un temps de pose de 1/125ème de secondes. Leurs mouvements seront alors figés. N’hésitez pas à monter vos ISO si votre appareil vous indique qu’il ne peut pas atteindre cette vitesse. Enfin, si vous êtes proches de vos sujets, ou s’ils bougent très rapidement, optez pour un temps de pose encore plus bref : 1/250ème de seconde. Plus vous êtes proches de vos sujets, plus leurs mouvements sont perceptibles et risquent de provoquer du flou de mouvement.

Voila pour ces quelques conseils, j’espère qu’ils vous éviteront de rater pas mal de photos.

Et si toutes ces notions (exposition, ouverture, temps de pose, sensibilité ISO, etc.) restent compliquées à comprendre pour vous, je les explique simplement et sans langage technique dans mon livre L’essentiel de la photo. Vous pouvez le commander ici.

Certaines choses ne peuvent être apprises que sur le terrain. Participer à un stage photo est la meilleure façon de progresser rapidement.

En 2020, j’organise 4 stages photo (Workshops) : à Bordeaux et à Paris au printemps, à Bruxelles et à Lyon à l’automne.

  • Si vous voulez rapidement améliorer vos photos et maitriser votre matériel,
  • Si vous voulez découvrir tous les secrets de la photo de voyage et la photo de rue,
  • Si vous voulez vaincre votre peur de photographier les inconnus,

Je vous aiderai avec grand plaisir en vous accompagnant sur le terrain. Les places sont limitées, n’attendez pas pour vous inscrire.

Infos et Inscriptions
Share via
Copy link
Powered by Social Snap