Nicolas Croce

J'apprends La Photographie

Simple, efficace et sans langage technique. La meilleure façon d'apprendre la photo.

  • Numéro 1 des ventes en France*
  • Plusieurs dizaines de milliers de livres vendus
  • Note moyenne des lecteurs : 4,7/5*
  • 97% de satisfaction*

Par Nicolas Croce : photographe et auteur des best-sellers
J’apprends la photographie, l'Essentiel De La Photo et de nombreux autres livres.

Vous souhaitez progresser rapidement et sans efforts ? Découvrez tous mes livres

(*Source des statistiques : Amazon le 05/02/2020)

Ne supprimez jamais aucune de vos photos

Que ce soit sur le terrain ou à n’importe quelle étape de votre éditing, ne supprimez jamais aucune de vos photos. Jamais.

Aujourd’hui, avec le numérique, il est devenu facile de stocker des dizaines de milliers de photos.

Vous n’avez plus besoin d’une armoire entière pour les stocker, ni de dépenser des sommes folles. Pour quelques centaines d’euros, vous pouvez acheter un disque dur qui contiendra plusieurs années de vos photos.

Le principe de l’éditing est de trier vos photos, de repérer les meilleures, celles qui sont le mieux adaptées au projet sur lequel vous travaillez. Mais ça ne veut pas dire qu’une photo que vous écartez aujourd’hui ne sera pas intéressante pour un autre projet.

Si vous la supprimez, vous ne pourrez plus jamais l’utiliser.

L'art de l'éditing

La photo vous passionne mais vous manquez de motivation et d’inspiration, vous stagnez dans votre pratique, ou cherchez désespérément à trouver votre style, à créer des images différentes de celles des autres photographes ?

Dans mon livre L'art de l'éditing je vous donne une méthode simple et efficace pour évoluer vers une pratique plus personnelle et plus intéressante de la photographie. En quelques semaines seulement, la qualité de votre travail s’améliorera grandement.

Ce livre est la clé d’une pratique épanouie de la photo.

Découvrez-le ici   Mes autres livres

L’idée est donc d’écarter les photos ratées ou celles qui ne correspondent pas à votre projet actuel, mais pas de les supprimer.

Si une photo ne vous intéresse pas, vous la sortez de votre flux de travail. Vous la mettez à un endroit où elle ne vous gênera pas. Un endroit où vous pouvez toujours aller la chercher, mais où vous devez aller intentionnellement pour la retrouver. Une sorte de corbeille, mais que vous ne videz jamais.

J’ai longtemps fait l’erreur de supprimer les photos qui ne m’intéressaient pas et aujourd’hui je le regrette.

Il m’arrive par exemple d’avoir besoin de photos ratées pour illustrer mes livres et formations.

Je sais aussi que lorsque j’étais débutant, j’avais tendance à considérer chaque photo floue comme ratée — et donc je la supprimais. Aujourd’hui, le flou m’intéresse et je suis certain que parmi les photos que j’ai jeté à l’époque, j’aurais trouvé quelques trésors.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap