Nicolas Croce

J'apprends La Photographie

Sans doute la meilleure façon d'apprendre la photo :
Simple, Clair et sans langage technique.

Par Nicolas Croce : photographe et auteur du best-seller
J’apprends la photographie, l'Essentiel De La Photo et de nombreux autres livres.

Les inscriptions aux Workshop de 2020 sont ouvertes ! En Savoir Plus

Ne supprimez jamais aucune de vos photos

Que ce soit sur le terrain ou à n’importe quelle étape de votre éditing, ne supprimez jamais aucune de vos photos. Jamais.

Aujourd’hui, avec le numérique, il est devenu facile de stocker des dizaines de milliers de photos.

Vous n’avez plus besoin d’une armoire entière pour les stocker, ni de dépenser des sommes folles. Pour quelques centaines d’euros, vous pouvez acheter un disque dur qui contiendra plusieurs années de vos photos.

Le principe de l’éditing est de trier vos photos, de repérer les meilleures, celles qui sont le mieux adaptées au projet sur lequel vous travaillez. Mais ça ne veut pas dire qu’une photo que vous écartez aujourd’hui ne sera pas intéressante pour un autre projet.

Si vous la supprimez, vous ne pourrez plus jamais l’utiliser.

Vous avez du mal à régler votre appareil photo ?

Simple, sans langage technique et accessible aux débutants, mon nouveau livre l'Essentiel De La Photo vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Il a déjà aidé plus de 7 000 photographes à progresser. C'est le compagnon idéal pour apprendre la photo.

Découvrez-le ici   Mes autres livres

L’idée est donc d’écarter les photos ratées ou celles qui ne correspondent pas à votre projet actuel, mais pas de les supprimer.

Si une photo ne vous intéresse pas, vous la sortez de votre flux de travail. Vous la mettez à un endroit où elle ne vous gênera pas. Un endroit où vous pouvez toujours aller la chercher, mais où vous devez aller intentionnellement pour la retrouver. Une sorte de corbeille, mais que vous ne videz jamais.

J’ai longtemps fait l’erreur de supprimer les photos qui ne m’intéressaient pas et aujourd’hui je le regrette.

Il m’arrive par exemple d’avoir besoin de photos ratées pour illustrer mes livres et formations.

Je sais aussi que lorsque j’étais débutant, j’avais tendance à considérer chaque photo floue comme ratée — et donc je la supprimais. Aujourd’hui, le flou m’intéresse et je suis certain que parmi les photos que j’ai jeté à l’époque, j’aurais trouvé quelques trésors.

Certaines choses ne peuvent être apprises que sur le terrain...

Participer à un Workshop est le meilleur moyen d'améliorer vos photos rapidement.

Un workshop, c'est 2 jours de formation sur le terrain avec moi et un petit groupe de photographes passionnés. Les inscriptions pour 2020 sont ouvertes : 4 dates, 4 villes. Les places sont limitées. N'attendez pas pour vous inscrire.

En savoir plus