Nicolas Croce

J'apprends La Photographie

Sans doute la meilleure façon d'apprendre la photo :
Simple, Clair et sans langage technique.

Par Nicolas Croce : photographe et auteur du best-seller
J’apprends la photographie, l'Essentiel De La Photo et de nombreux autres livres.

Les inscriptions aux Workshop de 2020 sont ouvertes ! En Savoir Plus

Eviter les problèmes ne suffit pas pour progresser en photographie

Eviter les problèmes ne suffit pas pour progresser en photographie

Prenons l’exemple d’un problème classique en photographie : le flou.

Lorsqu’un débutant prend ses premières photos, il lui arrive d’en obtenir des floues — ça lui arrive même souvent.

Il doit ensuite apprendre comment éviter le problème et trouve alors des recettes ou des astuces pour éviter le flou : bien tenir son appareil, éviter les endroits trop sombres, etc.

Mais éviter le problème et suivre des recettes toutes faites n’est pas suffisant.

Pourquoi ?

Vous avez du mal à régler votre appareil photo ?

Simple, sans langage technique et accessible aux débutants, mon nouveau livre l'Essentiel De La Photo vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Il a déjà aidé plus de 7 000 photographes à progresser. C'est le compagnon idéal pour apprendre la photo.

Découvrez-le ici   Mes autres livres

Tout simplement parce que si les conditions dans lesquelles il se trouve pour prendre ses photos ne sont pas exactement les mêmes que celles rencontrées par le photographe qui a donné le conseil initial, l’astuce ne fonctionnera pas.

Par exemple, un débutant peut lire quelque part que, pour éviter le flou de bougé lorsqu’il fait nuit, il doit utiliser un trépied. Il achète alors un trépied, l’utilise comme indiqué dans l’article, mais ses photos restent floues et il ne comprend pas pourquoi.

Le problème est tout simple : il a pris ses photos en posant son trépied sur un ponton flottant, dans un port. Certes, l’appareil était immobile par rapport au trépied. Mais pas par rapport au sujet qu’il photographiait, car le ponton bougeait.

Plutôt que de chercher à résoudre un problème spécifique par des astuces ou des raccourcis, vous devez aller plus loin.

Vous devez vous assurer d’avoir compris ce qui cause votre problème.

Et, pour en être certain, le meilleur moyen est d’être capable de reproduire volontairement un problème.

Comment feriez-vous pour obtenir du flou de bougé alors que vous photographiez en plein jour et en plein soleil par exemple ?

Réfléchissez-y deux minutes…

Si vous maitrisez vos réglages et le triangle d’exposition, la réponse est simple :

  • Vous réglez votre appareil de manière à obtenir le temps de pose le plus long possible (en diminuant au maximum la valeur des ISO et en réduisant au maximum l’ouverture de votre objectif),
  • Vous bougez le plus vite possible votre appareil pendant la prise de vue,

Et bravo, vous obtenez une photo complètement floue.

Ce qui est intéressant avec cette méthode, c’est que non seulement vous vous assurez d’avoir bien compris votre problème, sa cause et la façon de le résoudre,

Mais en plus vous obtenez un formidable outil créatif.

Comprendre les différentes causes du flou (il y en a 4) et pouvoir les éviter est une première étape, mais maitriser ce flou et pouvoir le reproduire à la demande vous ouvrira les portes de la créativité.

Vous pourrez par exemple retranscrire l’idée de mouvement, créer des images abstraites, obtenir un magnifique effet bokeh sur vos portraits, etc. etc. etc.

C’est ainsi avec la majorité des techniques en photographie. Vous devez les comprendre et les maitriser en profondeur, pour ensuite pouvoir les utiliser de manière créative.

Et c’est pour cette raison que je n’aime pas donner des recettes toutes faites ou une liste de réglages à mes élèves (c’est pourtant ce que font beaucoup d’autres formateurs sur leurs blogs. Ce genre de recettes fait vendre mais, à long terme, elles desservent les élèves).

Je préfère expliquer les notions fondamentales en détail, avec des explications simples, claires et sans langage technique, puis proposer des exercices de mise en application, pour être certain que mes élèves aient compris et maitrisent ce qu’ils apprennent.

Bien sur que cette méthode est plus longe et demande un peu plus d’efforts de la part de mes élèves. Si je leur donnais une liste de réglages, les résultats seraient visibles immédiatement. Là, ce n’est pas le cas.

Mais au moins, mes élèves comprennent ce qu’ils font. Ils deviennent autonomes. Ils maitrisent réellement les notions qu’ils apprennent et se forgent des bases solides qui les accompagneront tout au long de leur carrière de photographe.

Alors, si vous aussi souhaitez parfaitement comprendre et maitriser les bases essentielles de la technique photo,

Si vous aussi souhaitez éviter le flou et les photos mal exposées mais aussi savoir utiliser ces outils de manière créative,

Vous pouvez vous inscrire à la formation Sortir du mode auto et réussir toutes vos photos.

Cette formation a déjà permis à plusieurs centaines d’élèves de progresser et, aujourd’hui, c’est à vous d’en profiter.

Certaines choses ne peuvent être apprises que sur le terrain...

Participer à un Workshop est le meilleur moyen d'améliorer vos photos rapidement.

Un workshop, c'est 2 jours de formation sur le terrain avec moi et un petit groupe de photographes passionnés. Les inscriptions pour 2020 sont ouvertes : 4 dates, 4 villes. Les places sont limitées. N'attendez pas pour vous inscrire.

En savoir plus