Nicolas Croce

J'apprends La Photographie

Sans doute la meilleure façon d'apprendre la photo :
Simple, Clair et sans langage technique.

Par Nicolas Croce : photographe et auteur du best-seller
J’apprends la photographie, l'Essentiel De La Photo et de nombreux autres livres.

Les inscriptions aux Workshop de 2020 sont ouvertes ! En Savoir Plus

Devez-vous avoir peur du bruit ?

Tout comme le flou, le bruit n’est pas obligatoirement à éviter. Plutôt que de le fuir et de tout faire pour l’éviter, mieux vaut apprendre à l’apprécier.

C’est ce que j’explique dans la formation Le Flou Autrement, dont cet article est un extrait :

Qu’est-ce que le bruit en photographie ?

En photographie, le bruit est créé par des parasites qui apparaissent lorsque le capteur de votre appareil enregistre une photo.

Ce bruit peut être plus ou moins présent selon le matériel utilisé mais aussi selon la sensibilité ISO que vous utilisez : plus vous augmenterez vos ISO, plus vous obtiendrez de bruit sur vos photos.

Voici un exemple pour mieux comprendre de quoi il s’agit :

Vous avez du mal à régler votre appareil photo ?

Simple, sans langage technique et accessible aux débutants, mon nouveau livre l'Essentiel De La Photo vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Il a déjà aidé plus de 7 000 photographes à progresser. C'est le compagnon idéal pour apprendre la photo.

Découvrez-le ici   Mes autres livres

J’ai pris la photo suivante avec une sensibilité réglée à 2000 ISO, ce qui commence à être important.

Vu la petite taille de la photo, vous ne distinguez surement pas grand chose. Mais regardez le résultat si je zoom sur un détail de l’un des murs de la ruelle :

Vous voyez, on a l’impression que le mur est plein de pixels alors qu’il était parfaitement lisse dans la réalité. Ce sont ces parasites qu’on appelle le bruit.

Utiliser le bruit sur vos photos

Le bruit — aussi appelé grain (En réalité il existe une différence entre ces deux termes mais, pour faire simple, on considèrera ici ces deux termes comme synonymes) — se rapproche du flou, puisqu’il rend les contours moins bien définis et a tendance à estomper les contrastes.

Tout comme le flou, la présence de bruit sur une photo n’est pas toujours considérée comme négative. S’il est bien maitrisé, le bruit peut au contraire améliorer vos photos. Il peut par exemple adoucir le rendu d’une image, ou lui donner un style un peu ancien.

Parfois, il m’arrive d’en ajouter volontairement. C’est ce que j’ai fait sur la photo suivante par exemple :

Alors, avant de vous lancer à corps perdu dans la chasse au bruit numérique, apprenez plutôt à en apprécier sa texture. Tout comme le flou, il a des avantages.

Comment ajouter du grain à vos photos

Vous pouvez créer volontairement du bruit à la prise de vue — en augmentant les ISO donc — mais ce n’est pas la méthode que je vous recommande.

Mieux vaut ajouter le bruit artificiellement, en post-production.

Le bruit créé à la prise de vue diminue la qualité de votre photo. Une fois que le bruit est présent, vous ne pourrez plus le supprimer.

Si vous devez augmenter vos ISO sur le terrain, n’hésitez pas à le faire. Mais ne le faites pas exprès pour créer du grain. Mieux vaut choisir la sensibilité la plus faible qui vous permette de créer la photo que vous avez en tête, puis ajouter du grain artificiellement en post-production.

Tous les logiciels ou presque proposent un réglage qui vous permet de le faire.

Dans Lightroom par exemple, ce sont les curseurs du panneau Effets > Grain qui vous permettent de le faire. Grâce à eux, vous pouvez ajouter du grain, mais aussi en modifier son aspect.

Vous avez ainsi beaucoup plus de contrôle qu’en créant le grain à la prise de vue. Et, si vous vous apercevez que le grain ne va finalement pas bien avec votre photo, vous pouvez le supprimer — ce qui serait impossible s’il avait été créé lors de la mise de vue.

Pour la photo précédente, voici les réglages que j’ai utilisé :

Ajouter du grain n’est pas une obligation bien sûr. Beaucoup de photographes n’aiment pas le grain et, si c’est votre cas, inutile d’en ajouter volontairement.

Par contre, ne faites pas l’erreur de jeter une photo simplement parce qu’elle contient beaucoup de bruit.

Si le contenu est intéressant, la photo peut être bonne même s’il y a beaucoup de bruit.

Jugez vos créations sur leur contenu plutôt que sur leur technique.

(En plus de vous permettre de maitriser le flou et la netteté de vos photos, la formation Le Flou Autrement vous aidera à comprendre l’intérêt de vous détacher un peu de la technique et de voir la photo comme une activité créative. Si vous pensez qu’une photo doit obligatoirement être nette, ou si vous comprenez que le flou peut être intéressant pour vos photos mais ne savez pas comment l’exploiter, je vous conseille de vous y inscrire).

Certaines choses ne peuvent être apprises que sur le terrain...

Participer à un Workshop est le meilleur moyen d'améliorer vos photos rapidement.

Un workshop, c'est 2 jours de formation sur le terrain avec moi et un petit groupe de photographes passionnés. Les inscriptions pour 2020 sont ouvertes : 4 dates, 4 villes. Les places sont limitées. N'attendez pas pour vous inscrire.

En savoir plus